PORTRAIT

Je m’appelle Marc BRON et je suis l’initiateur du Groupe muco & music

Je suis né le 19 mai en 1967 à Morges. Je suis Suisse et Vaudois.

Mon père a été tantôt chauffeur poids lourd pour une grande entreprise de limonade, tantôt représentant pour des bonbons en passant par chauffeur taxi pour finir comme chauffeur pour un grand comité. Ma mère quant à elle, mis à part s’occuper de moi et des tâches ménagères, a fait ses quelques heures de taxi et donner de l’aide à son homme de mari durant la période où il était à son compte. Vous le voyez, je viens donc d’une famille des plus modestes.

C’est à l’âge de 10 ans que ma vie s’est chamboulée quelque peu. Dès lors et jusqu’à 16 ans, je suis placé dans une pension. Cette pension se situait à Romainmôtier, petit village au pied du Jura avec sa célèbre abbatiale style Romain ainsi que tous les vestiges laissés dans la région par nos amis les Romains.

Cette période qui pourrait paraître sombre est pourtant relativement très positive, cela m’a permis de pratiquer du sport comme le judo, le ski de fond et le ski alpin et d’apprendre la vie en société, de voir d’autres choses et d’autres pays.

De retour à la maison, je débute un apprentissage de 4 ans comme compotiseur-typograhpe, métier qui n’existe plus de nos jours. De même que mon entreprise formatrice, seuls les murs sont toujours debout. À la suite de cela, diverses activités professionnelles se sont succédées : compositeur-typographe, chauffeur-livreur, représentant, sécuritas, chauffeur de taxi pour finir comme père au foyer. Eh oui messieurs, j’ai eu « la chance » d’avoir une femme qui aime son travail et qui n’est pas une femme d’intérieur. Mais ne vous leurrez pas, c’est à moi que revenait le ménage, l’aspirateur, les nettoyages, la vaisselle, les repas, les rangements, le repassage, etc…etc… La seule chose que je ne faisais pas, c’était la lessive ; depuis qu’un jour, j’ai bombardé le lave-linge de produit lessive, trouvant bizarre que le produit disparaisse du bac. Cela a nécessité au moins 5 ou 6 rinçages pour que nous n’ayons pas l’impression de s’habiller avec des cartons recyclés, tant les habits tenaient tout seuls debout ! Depuis, c’était Madame ma femme qui s’en occupait et c’était mieux comme ça. Bien sûr, cette situation m’a permis de m’adonner à mes quelques passions telles que l’informatique, la musique et bien d’autres activités.

À 19 ans, je quitte à nouveau le domicile parental, mais cette fois, définitivement pour cause d’incompatibilité d’humeur et c’est à 20 ans que je rencontre celle qui deviendra ma femme de novembre 1991 jusqu’en avril 2013. C’est en mars 1992 que naît notre premier enfant Laurraine qui sera suivi de Valentin en juillet 1996 et de Carolanne en décembre 1998 et c’est donc moi qui me suis occupé d’eux. Dès qu’ils eurent l’âge de pouvoir s’autogérer, j’ai repris une activité en tant que chauffeur de taxi à mi-temps.

Pour ce qui est de mes intérêts dans la vie, cela risque d’être long à énumérer, car tout ou presque m’intéresse : l’espace avec tout ce qui vole et tout ce qui s’y trouve, la terre et ses nombreux mystères, le sport et principalement le sport mécanique ainsi qu’à savoir comment fonctionne et le pourquoi de nos petites choses quotidiennes, tous les exploits humains tant en matière de construction que de physique et morale, l’informatique et la musique, enfin vous l’aurez compris, tout ce qui nous entoure m’interpelle et est une source de connaissance à apprivoiser.
Ce que je n’aime pas : la politique qui rime avec hypocrisie, la guerre synonyme d’imbécilité et de stupidité, l’injustice qu’elle soit raciale ou populaire, la méchanceté gratuite, ceux qui ne m’aiment pas, mais de toute façon, je m’en fous, car moi non plus, je ne les aime pas.
Enfin, voilà dans les grandes lignes ce qu’a été ma petite vie. Je profite d’ailleurs de cette page pour remercier sincèrement tout ceux qui croient en moi, qui apprécient ce que je fais, qui m’encouragent et qui me soutiennent, car avec moi, ce n’est pas toujours si facile, les participants vous le diront. Mais c’est certainement grâce à toutes ces personnes que j’aime d’amour et d’amitié (comme disait l’autre) que je vis encore.

Merci à tous !

Mes amies mes bêtes:

1 - PATAUD 1988-2001
Shadow